Si tant est que l'éleveur ait correctement fait son boulot et que Rastapwal n'ait pas été élevé dans un chenil sans voir autre chose, ce dernier n'a pour autant peut-être pas encore la même définition de la propreté que vous, lorsqu'il arrive chez vous !

Il aura au mieux compris qu'on ne fait pas là où on dort.

S'il a quelques semaines : patience ! Il ne peut peut-être pas mécaniquement encore se retenir !

S'il a 3 ou 4 mois, cool ! Comme avec un jeune enfant, il faut que votre chiot soit suffisamment "grand" pour réellement pouvoir se retenir.

Si votre chien a 6, 7 mois ou plus, là, oui : il est psysiologiquement prêt à devenir propre (mais que cela ne vous empêche pas de commencer avant !) D'un autre côté, il a peut-être aussi déjà pris de mauvaises habitudes !

Dedans, c'est "pas bien !"

On le dit mais certains le croient encore : il ne faut pas mettre le nez du chien dans ses besoins, ça ne sert à rien...

ckc propreté

Chaque chien est unique, chaque maître a son caractère, chaqe relation est différence : à vous de trouver LA méthode qui va fonctionner avec votre chien : je vous présente ici quelques "bonnes façons de faire", à vous de tester et de trouver celle qui fonctionnera avec votre chien... Attention toutefois à ne pas zapper d'une méthode à une autre : vous rajouteriez uniquement du stress à l'affaire.

Jouer l'indifférence :
Votre chien cherche peut-être par ce moyen à vous rappeler sa présence, comme un jeune enfant qui continue à faire pipi au lit parce qu'inconsciemment, il veut rester le "bébé de sa maman" (La mère chien nettoie les chiots et mange leurs déjections)
Dans ce cas, ne nettoyez pas en présence de l'animal. Mettez le dehors ou dans une autre pièce, l'air de rien & nettoyez sans qu'il le voit.
Ne nettoyez pas à la javel (ou dérivé) : elle contient de l'amoniaque qui donne envie au chien d'uriner et vous obtiendrez l'effet inverse ! Préférez le vinaigre blanc.

Interrompre :
Oui mais pas trop fort ! Il ne faudrait pas que votre chien comprenne "on ne fait pas devant l'humain". Et uniquement si vous le prenez sur le fait ! Dans ce cas, le ton doit être ferme mais non agressif "non !". Emmenez immédiatement le chien dehors et détendez-vous (vous venez de lui "couper tous ses effets : il faut qu'il se détende pour pouvoir faire pipi !) : on n'est pas fâché, bien au contraire. Encouragez votre chien, jouez un peu avec lui et reportez vous à la rubrique suivante sur comment se tenir dehors :-)

Et s'il y avait un problème de définition des interdits ..?
Certains chiens vont aller systématiquement faire leurs besoins dans une pièce particulière. Demandez-vous pourquoi ..? Ex. typique : une chambre dans laquelle le chien a parfois le droit d'entrer et parfois pas.

Réduire l'espace :
Plutôt pour l'apprentissage de la propreté nocturne. Un chien ne salit théoriquement pas l'endroit où il dort. Si votre chien a du mal à être propre la nuit, ne lui laissez donc pas accès à toutes les pièces de la maison mais mettez le dans un parc à bébé, une pièce assez petite voire une boîte de transport (assez grande :-) afin qu'il soit obligé, s'il fait ses besoins, de finir sa nuit avec... Mais ne mettez pas ça avec un animal qui présente un trouble physique ou du comportement !.. Demandez l'avis d'un professionnel

Dehors, c'est "très bien !"

N'hésitez pas à vous montrer débordant d'enthousiasme pour les premiers besoins dehors : ce sont des petits miracles à eux tous seuls qui doivent être marqués de façon nette... Oui, les voisins vont se dire que vous êtes timbré... Mais quelle importance? Vous ne passerez jamais pour un imbécile auprès de votre chien et le ridicule ne tue pas !

Les premiers besoins doivent être accompagnés d'un "ouiiiiii !!" super content suivi de tout un tas de compliments / caresses / récompenses.
Un chien fonctionne avec un apprentissage "non/oui" : certes, une chose est interdite mais à la place, tel comportement est positif. Ex. On ne saute pas sur les gens pour dire bonjour "non !" (ferme) mais on s'assied "assis !" (ferme) "ouiiii !!!!" (super content) : ce n'est pas tel comportement que j'attends de toi, mais tel autre. Il en est de même pour l'apprentissage de la propreté : "non ! pas dedans"... on sort, on encourage d'un ton neutre "aller, pipi !", on loue, on se promène, on patiente & quand le pipi arrive "ouiiiiiiiiiii !!"

On n'est pas là pour jouer, on est là pour faire pipi. Alors pas de grande balade... Marchez doucement voire arrêtez-vous à un endroit où d'autres chiens urinent pour stimuler votre propre chien.

Le tapis d'apprentissage ou le journal ou la serpillère : si ous ne pouvez pas sortir votre chien (mais là, va falloir m'expliquer ce qui gêne, parce que si ce sont les vaccins, c'est une fausse excuse mais on en reparlera) , vous pouvez faire la même chose avec un tapis d'apprentissage, etc. : trouvez un pipi frais, impreignez un tapis & laissez le sécher. Puis posez le à l'endroit où Rastapwal a l'habitude de venir faire son pipi : félicitez le lorsqu'il fait sur ce tapis. Progressivement, mettez le tapis dehors puis réduisez en la surface. (ça marche aussi avec un morceau de carrelage pour les chiens qui ont grandit en chenil et ne savent pas faire dehors...)

Réduisez l'espace en dehors de vos heures de présence : rappelez-vous, on ne fait pas pipi là où on dort alors Rastapwal apprendra à se retenir... Mais bien sûr, faites en sorte de le sortir FREQUEMMENT !

Plus vous sortirez votre chien souvent, en devaçant ses besoins (lors des réveils, après une phase de jeu ou le repas), plus vous aurez de chances de créer des circonstances positives qui vous permettront de montrer à votre chien ce qui est bien.
A l'inverse, si vous vous "contentez" (pour une raison ou une autre) de 3 ou 4 sorties journalières, l'apprentissage sera plus long.

Enfin, S'il faut éduquer le chien, c'est également l'occasion d'éduquer le maître : dehors, ramasser les crottes de son chien est une marque de civisme :-)
Ne sortez donc pas sans petites poches (style les sacs de congélation, qui vont très bien !) dans la poche pour régler ce genre de petits "soucis".

Pour conclure, mon expérience personnelle : Loulou, que j'ai eu en étant étudiante et que je sortais à peu près toutes les heures a été propre en 1 semaine. Nibble, que j'ai eu lorsque je travaillais et qui ressemble d'avantage au cavalier king charles moyen (un peu long à la "comprenette") , a mis plus d'un an 1/2 à être réellement propre... C'est pareil avec le spitz loup :) Il y en a des plus précoces que d'autres.