Qu'est-ce que c'est ?

Le club de race belge souligne dans son bulletin 36 du quatrième trimestre 2002 que le spitz-loup semble présenter une prédisposition pour l'hyperparathyroïde primitive ou hyper-PTH... Mais ça se traite !
Voici le texte de Pascal Vervoort :

Aviez-vous déjà entendu parler de celà ? Non, et bien, moi non plus. Et c'est dommage car l'hyper-PTH peut être la cause de la mort prématurée de votre ami. Voulez-vous maintenant en savoir plus ? Alors, restez avec moi et apprenez-en un peu plus sur une maladie inconnue.

Pour mieux comprendrele texte, on doit d'abord expliquer quelques mots un peu difficiles. On doit tenir un peu mais ça vaut la peine

  • Une hormone est une substance avec un fonctionnement régularisant qui est formée par des glandes. Ces glandes peuvent mettre cette substance directement dans le sang. Ainsi, elles peuvent avoir une influence sur d'autres organes, tissus. Ensemble, avec les nerfs, elles sont responsables du bon fonctionnement du corps.
  • Les petites glandes de la thyroïdes, comme le nom le dit, sont de petites glandes près de la thyroïde. Elles sont quatre et mesurent jusqu'à quelques millimètres. Les petites glandes sécrèteraient le PTH.
  • PTH : c'est une hormone. On a beaucoup de noms comme Parathyroid Hormoon, ParaTHormoon ou ParaThyroid Hormone. Je vois que vous vous effrayez un peu en lisant ces mots mais il faut me croire, celà m'a pris une dizaine de minutes avant d'arriver à les prononcer correctement. Mais c'est quoi, en fait, ce PTH ? Et bien, il peut augmenter ou diminuer le niveau de calcium dans le sang. Comment fonctionne t-il ? C'est expliqué un peu plus loin dans ce texte.
  • Hyper est un mot bien difficile pour dire simplement qu'il y a trop de quelque chose.
  • Hypo, c'est le contraire : il y a trop peu de quelque chose.
  • L'hypercalcémie est la conséquence de l'hyper-PTH et veut donc dire qu'il y a trop de calcium dans le sang.
  • Le Phosphore est présent dans toutes les cellules corporelles et le seul moyen de le faire fonctionner, c'est avec de la vitamine D et du calcium. Nous avons besoin du phosphore pour maintenir nos dents et former nos os parce que le calcium ne fonctionne pas sans phosphore. S'il n'y a pas assez de phosphore, le calcium qui reste sera sécrété par les reins et celà fera en fin de compte un calcul rénal. Le rapport idéal entre calcium et phosphore est de 1.5/1
  • Le laboratoire en Belgique qui peut faire les tests nécessaires est AML (Labo General Medical) Desguinlei, 88, Antwerpen, 03/248 56 50

Ce qui suit est maintenant le texte de notre membre Jane Saunders d'Angleterre. Jane était la propirétaire d'Anni. Anni était un Spitz Loup très fier. Ce texte explique ce qu'est l'hyper-PTH et à quoi nous devons faire attention.

La règle générale est que cette maladie n'est pas très connue chez les chiens. Néanmoins, un chercheur américain a découvert que le Spitz Loup présente une prédisposition pour cette maladie.

Les glandes parathyroïde spnt 4 petites glandes qui ont la taille d'un grain de riz et se situent à côté de la glande thyroïde. Ces petites glandes sont responsables de la sécrétion d'une hormone qui règle le rapport entre le calcium et le phosphore dans le corps. La maladie "hyper parathyroïde primaire" se présente lorsqu'une petite tumeur se met sur une ou plusieurs des petites glandes. La conséquence est qu'il y a trop de PTH dans le sang et le niveau de calcium augmente. Maintenant, on parle d'hypercalcémie.

Si on ne le découvre pas à temps, le calcium proviendra des os et dans un cas extrème, des fractures spontannées peuvent se manifester. Il y aura aussi trop de calcium dans les reins. Les glandes qui ne sont pas infectées seront supprimées dans un essai de normaliser le niveau de calcium. Quand on ne découvre pas à temps les reins peuvent subir des dommages irréversibles. Ceci peut éventuellement expliquer pourquoi un chien meurt beaucoup trop tôt.

Le problème est que les symptômes peuvent de séclarer à un âge avancé. Ceux-ci sont : boire et uriner plus, faim plus importante, plus grande fatigue, vomissements, faiblesse. Finalement, un chien malade va mourir même s'il n'est pas très vieux. En général, cette maladie commence tard, 7 ans ou plus vieux (en moyenne vers 10 ans). Des chiens peuvent en mourir à un âge de 8 ou 9 ans, le plus souvent d'une crise rénale.

A ce moment, la maladie n'est pas complètement connue. Néanmoins, il y a des preuves que la génétique y est pour quelque chose chez le Spitz Loup. Cette maladie est connue aux USA et les écoles vétérinaires importantes vont commencer des enquêtes de cette maladie chez le Spitz Loup.

Connaître la maladie, c'est un début pour la vaincre. A ce moment, il n'y a pas de test pour déterminer quel chien va développer la maladie. C'est pour celà que lorsque votre chien aura 7 ans, il doit passer un examen sanguin annuel. Si on constate un niveau de calcium élevé, on doit faire des tests supplémentaires pour voir s'il s'agit d'hyper-pth ou pas. L'opération est à ce moment une routine mais elle doit être effectuée par des spécialistes. Les soins après l'opération sont le plus important du traitement. Le niveau de calcium doit être mesuré souvent. En général, les chiens devront prendre des suppléments de vitamine D et de calcium pendant 4 à 6 semaines. Jusqu'à maintenant, la plupart des opérations ont été effectuées dans le Queens Veterinary Hospital in de Cambridge Vet School.

Les pronostics sont très bien si on constate la maladie à temps et que le chien n'a pas encore de dommages à ses reins.

Jane Saunders

Bibliographie :

  • "The Doglopedia" by J M Evans and Kay, published Henston
  • "Caring for your older dog" by Chris Pinney DVM, published by Barron's (ISBN 0-8120-9149-3)
  • "The UC Davis Book of Dogs" Editor Siegal published Harper Collins (ISBN 0-06-270136-3)
  • "Think dog" by John Fisher publisher, Blandford (ISBN 0-71372568-0)
  • "The dogs Mind" by Bruce Fogle published by Pelham books (ISBN 0-7207-1964-X)

Comment se transmet-elle ?

La recherche a prouvé que la PHPT est portée par un gène et que ce gène a un mode de transmission autosomal dominant (i.e. il n'est pas porté par un gène sexuel et la présence d'un seul gène anormal est suffisante pour que la maladie s'exprime).

Figure 1 : mode de transmission autosomal dominant :
2 chiens sains donnent des chiots sains

phpt_2_sains

Figure 2 : mode de transmission autosomal dominant :
2 chiens porteurs donnent une majorité de chiens porteurs
(50% auront 2 gènes, 25% auront 1 gène & 25% seront sains)

phpt_2_porteurs

Figure 3 : mode de transmission autosomal dominant :
des chiots issus d'un chien porteur ont 1 "chance" / 2 d'être porteurs

phpt_1_porteur

Il est donc important que les 2 parents soient testés.

Pourquoi faire tester mon chien ?

Savoir si votre spitz-loup est porteur ou non du gène de la PHPT permet de savoir comment agir. S'il est porteur, il risque de développer la maladie en vieillissant : en le sachant, vous pouvez donc adapter son suivi vétérinaire en conséquence. Il risque également de transmettre la maladie s'il se reproduit... Donc il serait plus prudent d'être sûr que le jeu en vaut réellement la chandelle.

En revanche, si votre chien est négatif (il n'est pas porteur du gène), en lui choisissant un(e) partenaire négatif(ve) également, vous assurez aux futurs acquéreurs que les bébés seront négatifs et vous êtes sûr que votre chien ne développera pas ce problème en vieillissant.

Comment faire tester mon chien ?

Le test ADN n'est pour l'instant réalisable qu'aux Etats-Unis, dans le laboratoire du Pr. Golstein. J'ai traduit et mis ici tous les éléments nécessaires ainsi que la description de la démarche pour que vous puissiez faire tester votre spitz-loup.

Comme vous pourrez le lire dans les documents suivants, les résultats de ces tests sont confidentiels, sauf si VOUS en décidez autrement.

Téléchargez et imprimez les documents suivants :

Comment partager ces résultats pour qu'ils servent à d'autres ?

Un registre international ou plutôt 3 registres internationaux sont mis en place par le Royaume Uni. Jane Saunders est en train de recenser les chiens qui souhaitent participer à ces registres, comme c'est le cas pour les chiens anglais. :

- Spitz testés porteurs du gène de la PHPT

- Spitz testés non-porteurs du gène de la PHPT

- Spitz non-porteurs par naissance 

 

Voici l'adresse des registres internationaux : http://www.keeshondclub.co.uk/healthmatters/phpt-open-registers/

N'hésitez pas à lui adresser vos résultats, Jane les ajoutera dans les registres !

 

Ces registres nous servent également de base pour maintenir BASIK. Vous pouvez également nous adresser vos résultats, nous les ajouterons à BASIK !